Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Autolib sur de bons rails ? à Paris - BestOf / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement

Autolib sur de bons rails ? à Paris / BestOf

Paris.

En décembre 2010, la mairie de Paris choisissait la solution Bolloré pour proposer prochainement aux franciliens un système de véhicules électriques en libre service. Le contrat concède au groupe Bolloré l'exclusivité de l'exploitation des stations pendant une durée de 12 ans.







(realisation foxoo.com, dec 2010)

Fort du succès de Vélib’ et conscient des enjeux liés à la réduction de la pollution en Ville, le maire de Paris, Bertrand DELANOË, a décidé de mettre en place un service de location de voitures électriques en libre-service baptisé Autolib’.
La question des déplacements urbains dépasse largement les limites administratives de nos collectivités, c’est pourquoi le maire de Paris a proposé à 80 communes, aux départements de petite couronne et à la Région de s’associer à ce projet pour lui donner une dimension métropolitaine.

Une cinquantaine de communes ont d’ores et déjà répondu favorablement et bénéficieront à terme d’environ 1 000 stations et de 3 000 véhicules. La Région Ile-de-France est un partenaire majeur du projet. Elle contribue à l’amélioration du maillage en finançant l’installation de stations complémentaires dans les communes et garantit ainsi le succès et la performance du dispositif.

bollore voiture electrique autolib paris 2010

Le projet Autolib’ devrait générer plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires sur les 12 années de la délégation de service. A terme, le nombre d’utilisateurs annuels devrait dépasser les 200 000.

Bolloré SA apporte 60 millions d'euros en capital.

Les stations font l’objet d’une subvention publique d’investissement de 50 000 € par station, soit environ 50 M€ de participation publique (dont 35 M€ pour la Ville de Paris et 4M€ pour la Région) pour 1 000 stations, un chiffre qui pourra varier en fonction du nombre de stations effectivement retenu par chaque commune.

Téléchargez le dossier complet sur le service Autolib présenté le 16 décembre 2010


Paris (75)


Partager :
Facebook